3 outils pour mieux vivre ses émotions grâce à la naturopathie

Quelle est la définition simple d'une émotion ?

Pour mieux vivre ses émotions encore faut il savoir que quoi il s’agit.

L’émotion est une expérience ! Les émotions font partie intégrantes de notre vie. On pourrait se demander comment elles se définissent et comment elles se traduisent dans nos vie la naturopathie t’aide à mieux les vivre

Ce qui est sur c’est qu’une émotion n’est pas qui vous êtes, c’est ce que vous faites !

Nos émotions sont-elles des amies ou des ennemies ?

Dans les grandes lignes, les émotions sont les expériences que nous vivons lorsque notre cerveau agit sur des indices physiques qui signalent un changement dans l’environnement. Ces signaux physiques peuvent être la vue, le son, le goût, l’odeur et le toucher. Lorsque nous ressentons quelque chose, notre cerveau réagit en envoyant des signaux à différentes parties de notre corps pour nous préparer à agir.

Comme on pouvait s’y attendre le résultat est une émotion : une expérience qui modifie notre façon de penser et d’agir.

On peut donc dire que l’émotion est une expérience consciente et subjective caractérisée par une activité mentale intense et un certain degré de plaisir ou de déplaisir.

 

A première vue, l’émotion est souvent le moteur de la motivation, positive ou négative.

Le rôle original des émotions était de motiver les comportements adaptatifs qui, dans le passé, ont contribué à la survie des humains.

A savoir que, les émotions sont reliées au cerveau limbique, système de commande des émotions Elles sont issues d’une expérience AGRÉABLE OU DESAGRÉABLE (selon la sensation physique mais j’y viens après) et nous donnent les informations nécessaires à une adaptation à notre environnement pour la protection et la pérennisation de notre intégrité physique, émotionnelle. Et en cela elles sont des indicateurs.

Il faut reconnaitre que la difficulté rencontrée avec les émotions, c’est que bien souvent, nous n’arrivons pas à les vivre (entièrement). Vivre ses émotions permet de ne plus subir les conséquences de ces dernières. Que se passe-il lorsque nous vivons “mal” nos émotions ?

Mais alors pourquoi je me sens en guerre contre mes émotions ?​

Il est facile de penser que l’émotion est quelque chose qui se produit en dehors de nous, en en oubliant l’expérience.

Aussi il est courant de juger ses émotions ou de su juger pour celles-ci. Pensez à la dernière fois où vous étiez en colère. Avez vous culpabiliser? Avez vous eu peur de vous même ?

Premièrement, elles ont souvent un rapport éloigné avec la réalité.

En effet, les émotions impliquent différentes composantes, telles que l’expérience subjective, les processus cognitifs, le comportement expressif, les changements psychophysiologiques, le comportement instrumental, l’héritage émotionnel inscrit dans les mémoires cellulaires qui influencent l’émotion

Ensuite, elles découlent des pensées qui elles découlent de notre interprétation personnelle de la situation. Une situation étant neutre, les émotions ne sont ni POSITIVES, ni NÉGATIVES, ce sont des informations. En conséquent, je suis créatrice de mon ressenti et avec l’information utile je fais un choix conscient

Il suffit de prendre pur exemple, les avancées médicales en imagerie cérébrale qui ont permis d’affirmer que le cerveau ne fait pas la différence entre les situations vécues et celles imaginées. Les régions cérébrales activées lorsque l’on imagine une situation sont les mêmes que lorsque l’on vit réellement cette même situation !

C’est là que les processus mentaux demeurent essentiels, particulièrement dans l’interprétation des événements et on peut réécrire l’histoire ou s’auto coacher avec le model de Brooke Castillo

Comment vivre au mieux ses émotions au naturel ?

Vivre l’expérience de ses émotions, la clé bien-être

Le retour au corps permet de revenir à l’expérience. Lors de cette même colère Avez-vous ressenti un changement dans votre corps ? Votre respiration était-elle plus rapide ou plus profonde ? Avez-vous transpiré plus que d’habitude ?

L’émotion est un moyen pour notre cerveau de communiquer entre lui et avec notre corps. Ce n’est pas seulement quelque chose que nous faisons, mais quelque chose que nous vivons.

Les personnes extraverties sont susceptibles d’être plus sociables et d’exprimer leurs émotions, tandis que les personnes introverties auront plutôt tendance à être socialement en retrait et à dissimuler leurs émotions.

Autrement dit, les personnes extraverties auraient plus de facilité à évacuer la tension créée par une émotion à l’instant T.

Je m’explique, lorsque survient un événement ou une pensée désagréable, il y a prise d’information et un cycle émotionnel commence.

Se créée alors une charge, sans le conscientiser on ressent de la peur, ou de la colère ou encore de la tristesse.

L’organisme se met en tension, un cocktail biochimique se libère dans le corps, les muscles se contractent, la respiration et le rythme cardiaque s’accélèrent.

Le corps est prêt à réagir : Combat, fuite ou « paralysie »

Normalement, le cycle se poursuit par une décharge, qui comporte des manifestations physiologiques : sueurs, pleurs, mouvements… l’émotion est conscientisée, alors nous disons « j’ai eu peur », « je ressens…. »,…

La respiration ralentit, les muscles et le corps se relâchent, une sensation de satisfaction et de bien-être peut alors survenir.

Ceci est un cycle complet, et c’est ce qu’il se passe dans le meilleur des cas.

C’est une façon de se libérer de ses émotions naturellement, sans volonté.

Malheureusement lorsqu’une émotion a été réprimée depuis longtemps en vous, c’est tout à fait naturel qu’elle refasse surface à un moment ou à un autre

Les principales causes d’un cycle incomplet sont :

  • Le contrôle de l’émotion
  • L’évitement de l’émotion
  • Le refoulement de l’émotion
  • La répression de l’émotion

Nous avons ainsi, depuis notre enfance, bloqué, cristallisé, enfermé, un bon nombre de nos émotions qui n’ont pas pu s’exprimer et se libérer.

En conséquent, la décharge se fera à un moment ou à un autre, et l’émotion trop longtemps contenue, parfois plusieurs fois à cause de répétitions de scénarios, générera souvent une « explosion » provoquant des dommages, comme « la crise de nerfs », « le burn-out », et parfois pire “cancer”

La naturopathie un alliée incontournable dans l'accueil de tes émotions

Pour les raisons évoquées ci dessus, si il n’y avais qu’une chose à retenir c’est que toutes tes émotions sont valables.

L’équilibre psycho émotionnel est un des piliers de la naturopathie. Ainsi, un travail sur les émotions cristallisées peut se faire durant un accompagnement holistique.

Voici 5 outils pour favoriser l’accueil de ses émotions en toute autonomie

  • L’auto ancrage par la visualisation: Il s’agit d’associer un état émotionnel et mental à un stimulus bien particulier, que vous aurez choisi. On ancre ainsi des sensations à un geste, afin de les retrouver très facilement, dès qu’on en a besoin. Cela permet de se placer dans un état émotionnel positif à volonté

    L’objectif est de créer simplement un «raccourci» dans le processus de visualisation classique afin de retrouver, à la demande, certaines dispositions mentales.Par exemple, on peut associer de très fortes sensations de détente, de confiance ou de motivation à un geste. Ainsi, quand on aura besoin de s’appuyer rapidement sur de telles sensations, la reproduction du geste choisi permettra de retrouver facilement cet état mental.

  • La respiration consciente. Le principe de base est de focaliser son attention sur un souffle lent et profond. Cet exercice active le système parasympathique. Le calme se répand alors dans l’organisme : la fréquence cardiaque ralentit et se régularise, la pression artérielle baisse, les muscles se détendent.

  • L’olfacto thérapie est quant à elle issue de l’aromathérapie. Associée à notre organe le plus puissant – le nez – elle aide à retrouver un équilibre psycho-émotionnel via l’association des souvenirs aux odeurs (Tu connais la madeleine de Proust?). Par exemple, le petit grain de bigarade est connu pour son action contre les états dépressifs et la nervosité, l’anxiété et le stress alors que la camomille romaine aide à surmonter ses peurs.

Tu veux aller plus loin ? Je t’offre ta worksheet exploration émotionnelle : 10 questions pour une introspection émotionnelle guidée 

Si tu te demande « Comment la naturopathie peut-elle me faire du bien ? » je t’invite à lire l’article dédié sur le blog.