L' enfance, source de tous les maux ?

émotion maux enfance

Je chemine vers la libération des maux émotionnels refoulés de l’enfance. Et toi ? Je me souviens des Noëls en métropole, à la fois chaleureux et ponctués par l’absence douloureuse de la famille à la Réunion. Comment cela se passe-t-il dans la tête et le cœur d’un enfant ?

Où vont les questions sans réponse durant cette période qu’est l’enfance ? Où vont les émotions non exprimées ?

Est-ce que les maux naissance à l'âge de 10 ans ?

J’ai lu dans une étude que c’est à l’âge de 10 ans qu’on apprend ce qui est juste de faire selon qu’on est une ou un garçon, selon notre culture etc.

C’est vrai, c’est vers l’age de 10 ans, au CM1 plus exactement, qu’on m’a gentiment expliqué qu’il n’est pas convenable de pleurer à Noël. Pourquoi ? Parce que Noël, c’est une chouette fête, que les personnes présentes font tout pour te rendre heureux.se, qu’il y a des enfants qui rêvent de ton Noël.

Alors, j’ai enfoui la tristesse et la colère qui n’étaient pas les bienvenues. Puisque c’est non convenable et que ça ne se fait pas de gâcher la joie est autres

Durant cette période qu’est l’enfance, il se passe ça : le début du conditionnement. Le début de l’auto-jugement de nos émotions en bonne ou mauvaise. La naissance de nos maux futurs

En toute transparence, je suis de la team « j’aime pas Noel, je préfère travailler ». Les choses ont un peu changé avec la naissance de ma fille. Voir mes enfants  s’émerveiller et rire aux éclats devant le sapin, sentir à l’amour qui les entoure m’a un peu réconcilié avec Noël.

Un peu parce que j’ai dû faire un travail sur moi quand même. Je m’explique :

L’enfance est une période d’apprentissage intense. C’est la période où l’on apprend à entrer en contact avec les gens et à créer des liens avec eux. Même le parent le plus résilient n’espère pas que son enfant sera totalement à l’abri des difficultés, mais il souhaite qu’il développe une bonne intelligence émotionnelle et une bonne estime de soi. En fait, il s’agit peut-être de l’aspect le plus important de la parentalité, puisqu’il comprend :  le soutien moral, la prise en charge des besoins physiques de l’enfant, la patience à son égard et l’amélioration de ses relations avec les autres membres de la famille ou même les autres adultes. Sans oublier l’éducation.

Les traces de l’enfance source de mes maux

Qu’elles soient dues à des habitudes alimentaires, des injonctions éducatives ou des événements traumatisants, elles peuvent encore t’impacter aujourd’hui.

  • Les habitudes alimentaires prises durant notre enfance ou observées chez nos parents influent considérablement notre relation avec la nourriture. Exemple : maman mange dès qu’elle est triste, donc si je suis triste, manger va me réconforter.

  • Certaines injonctions éducatives peuvent avoir de lourdes conséquences, car nous rentrons dans des schémas dont il est difficile de se libérer à l’âge adulte. Ils sont cristallisés dans des schémas répétitifs inconscients et nous font garder un mode de fonctionnement qui ne nous sert plus. Exemple : mes parents me grondaient lorsque j’essayais de nouvelles choses et que j’échouais car « sortir de cadre c’est mal ». Dans le futur, cela s’est traduit de cette façon : cette situation s’est manifestée de la manière suivante : j’observe scrupuleusement les règles, même lorsque je ne suis pas en accord avec elles, ce qui crée un conflit cognitif se traduisant par des troubles psychologiques et physiques.

  • Un parent émotionnellement indisponible, car absent ou malade ou qui travaille beaucoup par exemple. C’est avoir un parent qui demande rarement comment tu vas ou comment ça se passe pour toi en ce moment.. C’est avoir un parent qui ne célèbre pas tes accomplissements, qui ne vient pas aux spectacles de fin d’année. Ces expériences d’indisponibilité émotionnelle peuvent avoir un impact durable sur la vie d’un adulte. Cela peut entraîner des difficultés à exprimer et à gérer ses émotions, ainsi qu’une estime de soi réduite. On peut également développer des schémas de comportement tels que l’auto-restriction émotionnelle, la difficulté à établir des relations saines ou la recherche constante d’approbation externe.

Les cycles incomplets de l'émotion durant l'enfance

Une chose que tu dois comprendre : le cycle d'une émotion

Lorsqu’une émotion a été réprimée depuis longtemps en vous, c’est tout à fait naturel qu’elle refasse surface à un moment ou à un autre

Ainsi, lorsqu’un événement ou une pensée désagréable se produit, cela déclenche un processus émotionnel : une réception d’informations qui conduit à l’apparition d’une réaction émotionnelle. Sans même s’en rendre compte, on peut ressentir de la peur, de la colère ou de la tristesse, ce qui crée une charge émotionnelle.

Alors l’organisme se met en tension, un cocktail biochimique se libère dans le corps, les muscles se contractent, la respiration et le rythme cardiaque s’accélèrent.

Le corps est prêt à réagir : Combat, fuite ou « paralysie »

Normalement, le cycle se poursuit par une décharge, qui comporte des manifestations physiologiques : sueurs, pleurs, mouvements… l’émotion est conscientisée, alors nous disons « j’ai eu peur », « je ressens…. »,…

La respiration ralentit, les muscles et le corps se relâchent, une sensation de satisfaction et de bien-être peut alors survenir.

Ceci est un cycle complet, et c’est ce qu’il se passe dans le meilleur des cas.

C’est une façon de se libérer de ses émotions naturellement, sans volonté.

Les principales causes d’un cycle incomplet sont :

  • Le contrôle de l’émotion
  • L’évitement de l’émotion
  • Le refoulement de l’émotion
  • La répression de l’émotion

Mais alors, comment se libérer des émotions coincées depuis l'enfance ?

La première étape consiste à prendre conscience de ces schémas et à les identifier clairement.

Bien que tu puisses entreprendre ce travail seule, te vous faire accompagner par un thérapeute spécialisé est un véritable accélérateur de processus. C’est pourquoi j’ai réuni mon expérience et mes meilleurs outils dans une série d’ateliers spécialement conçus pour t’aider à identifier, accompagner et libérer tes émotions en toute autonomie et ainsi retrouver l’équilibre dans ta vie quotidienne.

Ces ateliers te permettront de mettre en lumière les liens entre les manifestations visibles de tes émotions et celles qui restent invisibles, en libérant ta mémoire cellulaire des informations bloquantes.

La deuxième étape consiste à exprimer ta gratitude envers ces schémas qui t’ont protégé jusqu’à présent, avant de les libérer et d’embrasser pleinement ta best life, avec tes propres choix et ton propre mode de fonctionnement.

Enfin, la dernière étape consiste à ancrer ce changement en adoptant de nouvelles habitudes qui te correspondent personnellement à toi et à toi seule, ou en opérant des changements de vie qui te permettront de t’épanouir pleinement.

Est-ce que les blessures de ton enfance continuent d’avoir un impact sur ta vie d’adulte ? Les ateliers en ligne t’offrent l’opportunité de débloquer, libérer et transformer ces émotions enfouies depuis votre enfance.

Une véritable expérience guidée vers une décharge émotionnelle bienfaisante.

Ces articles pourraient également t'intéresser

A propos de l’auteur

 

J’aide les femmes réunionnaises à sortir du stress et de la fatigue chronique, dans le respect de leur histoire et de tes spécificités.

 

Je te transmets mon savoir en ligne pour que tu puisses reprendre ton autonomie sur ton bien-être.

 

Avec ma boite à outils Naturopathie, libération émotionnelle (EFT), Human Design et Communication Quantique®. Je fais des liens, des connexions entre ce qui est visible & ce qui ne l’est pas, pour booster ton énergie, revenir à toi et connaitre un mieux être physique et psychologique.

 

Tu veux en savoir plus sur moi ? Je t’invite à lire la page Qui suis-je.